Meilleures ventes

Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Le rasage traditionnel : économique et écologique

Publié le : 20/10/2016 20:08:48
Catégories : Grooming Rss feed

Le rasage traditionnel

Le marketing fait des miracles pour nous vendre des rasoirs électriques magiques ou des rasoirs à cartouches qui ont plus de lames que nous avons de doigts sur une main. Pourtant, rien ne remplace un bon rasage traditionnel, fait avec des produits de qualité.

Pour beaucoup d’hommes, le rasage est une routine quotidienne. Alors, autant qu’il nous apporte un peu de bien être. Une fois la peau lisse et bien hydratée, on se sent prêt à attaquer la journée du bon pied. Suivez nos conseils pour transformer votre rasage en un moment de bonheur.

Préparer sa peau au rasage

Le rasage doit se faire après la douche. Sous l’action de l’eau chaude, les pores de la peau vont s’ouvrir et les poils seront beaucoup plus accessibles. Évitez de vous raser le soir ou lorsque vous êtes en pleine digestion. L’afflux sanguin favorisera le saignement abondant en cas de coupure.

Une fois votre visage aspergé d’eau chaude, appliquez une huile de pré rasage. Ce n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. Massez-vous de manière circulaire de manière à bien pénétrer tous les poils. Avec l’huile, la barbe va se dresser à la verticale et les passages du rasoir seront beaucoup plus efficaces.

Mousse, crème ou savon de rasage ?

Sans aucun doute, la crème est la meilleure option. Le savon est plus compliqué à maîtriser. La mousse est à proscrire. Elle a l’avantage de pouvoir être appliquée directement sans avoir à être montée au préalable dans un bol, mais elle s’étale mal sur le visage et elle n’hydrate pas assez la peau.

Dans le bol, mettez de la crème et un peu d’eau. Faites monter le tout avec votre blaireau en rajoutant quelques gouttes d’eau de manière à avoir une texture qui se rapproche du yaourt à boire. Si la crème est trop dense, elle va boucher le petit espace entre le peigne du rasoir et la lame et rendre cette dernière inopérante.

Bien choisir son rasoir

Rasoir de sûreté, à cartouche ou coupe-chou ?

Tout dépend de votre dextérité. Le coupe-chou demande du temps à être maîtrisé. Le rasoir à cartouche est cher et ne rase pas mieux qu’un rasoir de sûreté. En plus, en dépit de ce que vous croyez, ils sont très agressifs pour la peau. Imaginez-vous avec un économe à six lames en train d’éplucher une pomme de terre. La première lame va enlever la peau et les autres, attaquer la chair.

Le rasoir de sûreté est une option intermédiaire intéressante. Il en existe deux modèles : avec un peigne ouvert ou avec un peigne fermé. Le peigne fermé est moins agressif, mais rase un tout petit peu moins bien que le peigne ouvert. Si vous débutez, prenez un modèle à peine fermé.

Ne pas négliger l’après-rasage

Une fois rasé, rincez-vous avec de l’eau froide afin de refermer les pores. Sécher votre peau en vous tapotant le visage avec une serviette. Laissez aussi les éventuelles petites coupures se refermer. Ensuite, passez votre après-rasage. Un conseil : n’appliquez pas la lotion juste après le rasage sinon les coupures mettront plus de temps à se refermer.

Choisissez un après-rasage sans alcool. L’« effet froid » des lotions avec alcool dessèche très rapidement la peau et annihile les efforts d’hydratation que vous avez faits au préalable. Massez bien le visage de manière à faire pénétrer la crème. Voilà, vous êtes prêts à affronter une nouvelle journée.

 

Damien Rothen

par Damien Rothen, fondateur de Gentilhomme.ch

Articles en relation

Partager ce contenu