Meilleures ventes

Fabricants

Promotions

Le costume croisé : sommet du bon goût vestimentaire

Publié le : 06/03/2017 18:42:58
Catégories : Style Rss feed

Costume croisé

Le costume croisé revient sur le devant de la scène ces derniers temps. Longtemps l’apanage des dandys et des hommes d’un certain âge, les designers ont modernisé sa ligne et il s’affiche désormais sur les épaules de tous les hommes qui veulent faire bonne impression.

Épitomé du style masculin, le costume croisé doit toutefois être choisi avec une grande attention. Si vous voulez investir, voici un petit guide qui vous aidera à faire le bon choix, tant au niveau des coupes que des textures et des matières.

Combien de boutons faut-il choisir sur son costume croisé ?

La plupart des costumes croisés ont 6 boutons dont deux sont fonctionnels (en général le deuxième et le troisième du côté droit). On appelle cela un costume 6x2. Pour une première pièce, privilégiez ce genre de construction. Attachez toujours le bouton du milieu et ne l’ouvrez sous aucun prétexte, même lorsque vous vous asseyez.

Le format 4x2 est aussi possible. C’est une construction plus formelle. C’est ce que porte par exemple le père de Sherlock Holmes dans la série Elementary. On en trouve aussi chez la maison suisse Alferano

Quelle matière faut-il privilégier selon les saisons ?

Si vous voulez un costume toute saison, choisissez-le en laine ou en laine peignée. Pour l’hiver, optez pour une flanelle. Si vous aimez les matières un peu précieuses, c’est du cachemire qu’il vous faut. Attention, car en général, le cachemire n’est disponible que dans des teintes sombres, c’est-à-dire anthracite ou bleu marine.

Si vous désirez vous rendre chez le tailleur pour vous faire faire une pièce sur mesure, évitez le tweed. Autant, il sied au costume trois-pièces, autant pour un croisé, ce sera un désastre. Pourquoi ? Car le costume croisé est une pièce formelle alors que le tweed est plutôt associé à l’univers champêtre. Ce serait une faute de goût irrécupérable.

Faut-il nécessairement aller chez le tailleur pour avoir une belle pièce ?

Pas forcément, mais c’est conseillé. Le costume croisé est la pièce qui pardonne le moins de tout l’univers sartorial masculin. Le moindre défaut se paye cash sur ce genre de pièce. Il est donc conseillé d’aller chez le tailleur pour en avoir un à votre taille, même si ce n’est pas obligatoire.

Si vous n’avez pas le budget pour du sur-mesure, vous pouvez dénicher des pièces d’occasion de très grande qualité. Ensuite, allez chez un retoucheur pour le faire ajuster. Attention, car ce dernier ne pourra pas agrandir les épaules. Un costume trop large ou trop étroit est donc rédhibitoire. 

Comment doit tailler un costume croisé ?

Évitez à tout prix un modèle qui vous boudine. La veste doit être cintrée sans être serrée. Si vous la faites faire sur mesure, demandez de remonter au maximum les emmanchures afin d’accentuer l’effet de cintrage. Au niveau du bouton d’attache de votre veste, faites-en sorte qu’il y ait un peu de tension.

La largeur du pantalon dépend de vous. Évitez qu’il soit trop serré. Ce sera inconfortable et ça tranchera trop avec l’amplitude de la veste. Le bas du pantalon doit légèrement casser sur la chaussure. Si vous aimez le style classique, vous pouvez aussi demander un ourlet de 5 cm à votre retoucheur.

Damien Rothen

par Damien Rothen, fondateur de Gentilhomme.ch

Articles en relation

Partager ce contenu