Meilleures ventes

Fabricants

Nouveaux produits

Promotions

Aucun produit en promotion en ce moment.

Construire une tenue : les bases à connaître

Publié le : 09/05/2017 21:36:51
Catégories : Style Rss feed

Construction d'une tenue

Combien de fois vous êtes-vous retrouvé devant votre garde-robe pleine à craquer en vous disant : « Je n’ai rien à me mettre » ? On regarde ses vêtements et l'on n’a pas d’idée. Du coup, on ressort un costume passe-partout et une chemise blanche.

La tenue est comme un puzzle. Il faut juste trouver le début et emboîter les autres pièces... Dans cet article, nous allons vous aider à trouver par quoi commencer et comment construire le reste.

Par quoi commence-t-on ?

C’est une question de choix. Certains commencent par exemple par une pièce forte, par exemple un blazer ou un jean brut puis construisent leur tenue autour de ça. Étant donné que c’est un puzzle et que l’on n’a pas forcément une garde-robe extensible, il vaut mieux choisir en premier l’article que l’on a le moins.

S’il nous reste que deux chemises, mais que l’on a cinq costumes à disposition, alors il faut commencer par la chemise. Vous pouvez aussi tenter de construire votre tenue en commençant à chaque fois par un article différent. Cela vous emmènera à faire des combinaisons auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Savoir jouer autour de la règle des trois couleurs

En général, on dit de ne jamais dépasser trois couleurs dans une tenue. Pourtant, certains n’hésitent pas à dépasser ce quota. Comme garde-fou, il est préférable de travailler sur les nuances d'une couleur plutôt que de multiplier les couleurs utilisées. Faute de quoi l'effet "arc-en-ciel" sera difficile à éviter.

Alors que faire? C’est une question d’humeur. On peut très bien choisir plus de trois couleurs dans une tenue à condition qu’elles restent dans la même teinte. Par exemple, le marron, l’anthracite, l’aubergine et l'orange foncés vont très bien ensemble, car ce sont des couleurs sombres.

Chemise blanche ou chemise de couleur ?

L’un des premiers conseils que l’on entend quand on commence à prendre soin de son apparence est : « Investis dans une ou plusieurs chemises blanches, car le blanc va avec tout ». Oui. Mais, si cette couleur passe partout, ce n’est pas toujours le meilleur choix car elle nécessite d'être bien entourée.

La règle de l’accord avec la cravate est simple : si celle-ci est sombre, alors il faut une chemise blanche. Si la cravate est claire, alors on peut prendre une chemise plus foncée pour donner du contraste. Si votre cravate a des motifs, vous pouvez prendre une chemise à rayures, à condition que l’échelle des motifs soit différente de celle des rayures. Au niveau des associations, il y a tout un monde à explorer.

La question des accessoires

L’épineuse question des accessoires

On entend souvent : « les accessoires rehaussent une tenue ». Il faut faire attention avec cette phrase, car on n’a l’impression que même sans accessoire, la tenue serait bien. En réalité, les accessoires sont parties intégrantes de la tenue et il ne faut pas les négliger car ils apportent du style et du caractère à votre tenue. Ils permettent notamment de vous démarquer.

En matière d'accessoires, tout est question d'équilibre, en effet une habile association entre une cravate, une pochette sur un costume sera du plus bel effet. En revanche, multiplier les boutonnières, boutons de manchette ou encore noeud papillon risque de tomber dans l'excès ce qui vous fera sortir du cercle tant convoité de l'élégance. Dans l'absolu, si l’on a un doute quant à l'usage d'un accessoire, il vaut mieux ne pas en mettre du tout.

Damien Rothen

par Damien Rothen, fondateur de Gentilhomme.ch

Articles en relation

Partager ce contenu